MESAVENTURES D’UN PROPRIETAIRE

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

A L’HEURE DE SA RETRAITE, COMMENT SE FAIRE PRIVER DE LA JOUISSANCE DE SA MAISON

La commune du Carbet à la Martinique

Dur dur d’être propriétaire !

Incroyable : un locataire qui refuse de partir à l’issue du bail d’habitation.

Mais aussi un locataire qui réclame de l’argent à son propriétaire, en cas de départ, pour l’éventuel manque à gagner du commerce qu’il a installé à l’extérieur, sur la plage.

Plus encore un locataire qui se maintient dans les lieux pendant plus d’un an sans titre d’occupation.

Enfin, un locataire qui, son procès perdu, condamné par la loi à libérer le logement, refuse la décision et fait appel auprès de la justice.

Pour les amateurs de fiction, c’est un beau scénario. Pour le propriétaire, qui souhaite récupérer la maison familiale pour ses enfants, c’est un vrai cauchemar.

Jean-Pierre MAURICE au Carbet

Dans la réalité, on est en droit de s’inquiéter qu’au pays Martinique, sur une plage du nord-caraïbe un restaurateur, bénéficiaire, sur la plage, d’une AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire délivrée par la mairie), puisse saisir ce prétexte et réussir cet incroyable tour de passe-passe qui consiste à priver un propriétaire de la jouissance de son bien privé.

Décidément, dur dur d’être propriétaire par les temps qui courent.

Jean-Pierre MAURICE

VOIR LA VIDEO  :

https://youtu.be/_sFYSBf1v2A

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »